Histoires et Légendes

Nos anciens nous ont rapporté des histoires de familles.
Elles se sont transmisent de génération en génération.
Légende ou histoire vraie ? Merci à ceux qui m'ont transmis leur histoire
.

La Marquise de Blanchefort

"En Alsace, la famille parlait toujours d'un Ascendant d'origine noble. Mon Oncle de Berlin avait effectué des recherches et aurait trouvé des preuves, hélas perdues pendant la 2nd guerre mondiale. Il n'y a cependant pas de nom Weissenburger dans les registres de nobles. Toutefois, il existe une très vieille famille en France : Blanchefort, qui d'une certaine manière a un lien avec Dagobert 1er. La tombe de la Marquise de Blanchefort se trouve à Rennes le Château. Il se pourrait que ce nom Blanchefort ait été traduit en Allemand ..."

Leonore Weissenburger ( BAD EMS - Germany)

Franciser le nom de famille

S'il est courant de rencontrer de par le monde des WEISENBURGER, à la suite de la suppression du Sz gothique, interprété alors comme un simple S, beaucoup plus rare, semble-t-il, est la suppression du W remplacé par un simple V. Dans nos recherches généalogiques, nous avons trouvé des WEISSENBURGER à Hattstatt (Haut-Rhin) venus de Au am Rhein. L'un d'entre eux, Ignace, cordonnier de son état est venu s'installer à Salins-les-Bains dans le Jura, ville limitrophe du département du Doubs, où avec son épouse Jeanne Claudine Fortunée QUATREPOINT, née à Lemuy (Jura) il a fondé une famille. Ignace était fier d'avoir "choisi la France" ainsi qu'en témoigne une inscription sur un tableau qui le représentait et il est possible qu'il ait essayé de franciser son nom au maximum, avec la complicité plus ou moins avérée des services de l'état civil, si l'on en juge par les différents actes civils connus. Cette hypothèse expliquerait sans doute l'existence par la suite de VEISEMBURGER, VEISENBURGER et la résurgence des WEISENBURGER et d'une seule branche porteuse du patronyme WEISEMBURGER

Jean Pierre WEISEMBURGER (59 France)

"Vieux sans bergère"

Il y avait dans les plaines alluvionnaires du Rhin, une région appelée "Fresch". C'est là que Laurent dit "le Berger" faisait paître ses moutons. Il avait un grand troupeau, qu'il emmenait le long des berges du Rhin avec sa compagne Catherine. Leur commerce marchait très bien, car il avait réussi à trouver des débouchés pour vendre sa laine. Cette laine avait une réputation internationale, qui subsiste encore de nos jours, c'est la laine Fresch. Tout allait pour le mieux pour notre couple ils eurent des enfants dont le plus connu est certainement Jean-Baptiste, mais un jour le malheur s'est abattu sur eux et Catherine emportée par une fièvre maligne a quitté Jean. Triste, celui-ci a continué son travail de berger, seul désormais et lorsqu'il se rendait au village le plus proche, les gens disaient en le regardant passer avec son troupeau….Ah! voilà le Vieux sans Bergère et au fil du temps il est devenu "Vieuxsansbergère" en un seul mot.
Les officiers d'état civil peu attentifs ont modifié peu à peu l'orthographe de ce nom qui est devenu suivant les époques : Veisenburger, Veisemburger, Weissemburger, Weissenburger ou encore Weisenburger ou même Weisemburger. ….mais ceci n'est qu'une hypothèse à ne pas prendre forcément au sérieux !! et il y en a bien d'autres…..

Jean Pierre WEISEMBURGER (59 France)

 

Page créé le 23 mai 2005