Alba Iulia ( Roumanie )


En latin "Alba Julia", en Slave "Belgrad" (ou Balgrad) , en Hongrois "Gyulafehérvar" , en Allemand "Weißenburg" (pendant l'Etat de Siebenburg) puis depuis 1715 "Karlsburg" (ou Karlsberg), Alba Iulia (en Roumain) est située en transylvanie sur la rive droite de la Mieresch (Mures).

Le site est occupé depuis 5000 av JC.
Les Romains y implantèrent une Légion à "Apulum" .
Vers la fin du 9e s., la région était occupée par des nomades Magyars. Leur commandant Gyula s'établit sur les ruines d'Apulum et l'appelle Gyula-fehér-vár, qui signifie "la forteresse blanche de Gyula ".

Au 12e s., le roi Hongrois Geysa II (1141-1161) fit appel aux colons germains (Flamans, Teutons, Saxons) pour valoriser ces terres et défendre les frontières contre les Mongoles et les Tatares. Poussée par la pression démographique de leur pays d'origine, cette population germanique (venant essentiellement des régions Rhin-Moselle-Luxembourg) colonise ces territoires, (un flot d'immigrant continu, juste interrompu par la peste en 1348/49), et crée un "état" germanique ("Siebenburg") en Transylvanie dans le royaume de Hongrie.
En 1224, le Roi Andreas II leur confère officiellement des droits de liberté et conditions de vie par la "Lettre d'or " (Goldenen Freibrief).
La ville est nommée "Weißenburg". Un écrit datant de 1277 rapporte le nom de "Wizzenburg".
Les Tatares - Mongoles envahissent la région en 1241-42.

Au 15e s., les turcs étendent le royaume Ottoman et règnent sur la Transylvanie. La ville est détruite par les Turcs en 1438.

En 1541, le royaume de Hongrie est démembré : les Habsbourgs à l'Ouest et les turcs à l'Est.
Au 16e et 17e siècles, les guerres turcs infligent d'importantes destructions.

En 1699, la région intègre l'Autriche, royaume des Habsbourgs. Sous le règne de l'Empereur Autrichien Karl VI , nommé Roi de Hongrie Károly III (1711/40), construit une importante forteresse nommée "Karlsburg", le Fort de Karl, ou encore nommée "Károlyfehérvár".

Citadelle médiévalle


La révolution Française modifie la carte géopolitique en Europe . Après ses défaites contre les Prusses, l'Autriche se tourne au sud vers la Hongrie. La monarchie des Habsbourg fondent l'Empire Austro-Hongrois. En 1848, la Transylvanie devient Hongroise.
En 1918, la Hongrie est démantelée. La conférence de Paix de Paris en 1919/20, crée la Roumanie autour des principautés de Valachie et Moldavie (unies en 1859) , en y ratachant la Bukovina au Nord, la Bessarabie à l'Est, une partie de la Bulgarie au Sud, et la vaste Transylvanie (et le Banat) à l'Ouest.

En 1940, la Bessarabie et la Bukovina sont cédées sous la pression à l'Union Soviétique. La Transylvanie est divisée : le Nord revient à la Hongrie.
Le Traité de Paix de Paris en 1947, restaure les limites de la Transylvanie d'avant 1938. Les populations "germaniques" sont déplacées de force vers l'Union Soviétique.

Alba Iulia compte aujourd'hui 74000 habitants et comporte quelques magnifiques sites touristiques : une cathédrale du 13e s. de style roman avec des éléments de style gothique et baroque, une cathédrale orthodoxe de 1922, une forteresse de l'époque des Habsbourg dont l'architecture en forme d'étoile est inspirée de Vauban.


Cathédrale

http://arynok.free.fr/roumanie/Transylvanie/Alba/Alba.htm
http://iubito.free.fr/roum_guide/Alba_Iulia/Alba_Iulia.htm
http://www.j-habite-en-roumanie.com/Maramures.htm#Transilvania

 

mis à jour le 05 novembre 2003 Belgrad Yougoslavie carte Ruine Weissenburger Autriche