WEISSENBURG - SUISSE

 

Un lien fort avec l'Alsace, qui daterait du moyen-Age ?
Peux-t-on en déduire que les Weissenburger sont venus d'Alsace ?

En SUISSE, au sud de BERNE en allant vers le lac de THUN , toute une vallée est marquée par les Barons de WEISSENBURG, ainsi on trouve : voir la carte

- Le Hameau de Weissenburg dans le Niedersimmental
- Sentier de pèlerinage passant par le cloître Weissenburg,
- Un Projet de Réserve Naturel " Weissenburg " dans les forêts de la vallée du SIMMENTAL, proche des villes de Oberwil et Därstetten, proche des Sources " Weissenburger ".
- Les Weissenburger Mineralthermen à THUN
- Le " Weissenburger-Berg ", à proximité des Sources Thermale " Weissenburg"

Weissenburg dans le Niedersimmental

1298 - Premier écrit de l'existance d'un château dans la Weissenau. Rudolf von Weissenburg présente en gage son "castrum Wissenowe" au cessé-le-feu entre Berne et Friburg.

Les Barons de WEISSENBURG ont également marqué de leurs empreintes les villes de WIMMIS et de DARSTETTEN :

 

WIMMIS dans la vallée du SIMMENTAL (entre BÂLE et le Lac de THUN)

En 994, Otto III petits fils de l'Impératrice Adélaïde (fondatrice du Cloître de SELTZ en ALSACE) fait don de " WINDMIS " (un bien de la famille) au cloître de SELTZ . En 1250, les puissants barons WEISSENBURGER prennent possession du cloître, du Château et de toute la basse vallée. Rudolf III von WEISSENBURG représente la ville en 1253. Dès 1303 les Bernois assiègent la Vallée. Les WEISSENBURGER sont chassés du pouvoir par les Bernois en 1334. En 1481, la ville de BERN rachète l'église de WIMMIS au cloître de SELTZ en ALSACE.
http://www.wimmis.ch
http:/www./burgen.ch/objekte/wimmis_2.htm
http://www.swisscastles.ch/bern/wimmis.html

Le château de WIMMIS DÄRSTETTEN

Le fondateur et donateur de l'église de Därstetten est vraisemblablement le Baron Rudolf von WEISSENBURG (évoqué en 1175). Au 13ième siècle, les dons sont devenus une institution confirmée par le Pape Georges IX en 1233. Ainsi en 1276, les Weissenburger font l'acquisition de tous les domaines (Cloîtres et Eglises … ) de la propriété de la puissante Abbaye de SELTZ (Alsace) . Les WEISSENBURGER font également de nombreux dons au cloître jusqu'à la disparition de tout héritier mâle en 1368. http://www.kultubeo.ch/kirchen/daerstetten.htm
http://www.snl.ch/dhs/externe/protect/texte/F459.html

DÄRSTETTEN

Commune située dans le Niedersimmental. Vaste territoire d'habitat dispersé, d'alpages et de forêts, au pied du Stockhorn et du Turnen, comprenant les communautés (Bäuerten) de Weissenburg (sources minérales, bains), Reichenbach et Wiler au fond de la vallée, Weissenburgberg et Nidfluh sur une terrasse de la rive nord. 535 hab. en 1764, 1046 en 1850, 897 en 1900, 759 en 1980, 831 en 1990. Vestige isolé du Néolithique à Stufengrind.
Probablement dans le troisième quart du XIIe s., les barons de Weissenburg établirent au centre de leur seigneurie, sur la rive droite de la Simme, le chapitre de chanoines de Saint-Augustin de Därstetten, mentionné dès 1228 (statuts de 1233). Leurs héritiers, les barons de Brandis, leur succédèrent en qualité d'avoués en 1368.
Au XIIIe et XIVe s., le chapitre agrandit ses possessions avant tout dans le Simmental et le Diemtigtal, grâce à des donations de la noblesse (notamment des Rarogne, des Weissenburg); il acheta aussi des biens aux habitants de la vallée. L'église Notre-Dame, romane, a subi plusieurs transformations depuis le XIIIe s. A la fois collégiale et filiale d'Oberwil, elle servait de lieu d'inhumation aux seigneurs du lieu; elle sera érigée en paroisse à la Réforme (1528). Le prévôt et un ou deux chanoines desservaient Därstetten, Weissenburg (chapelle Saint-Pantaléon, consacrée en 1327) et Oberwil (patronage acquis en 1326). La ville de Berne, qui possédait depuis 1439 la seigneurie de Weissenburg, incorpora en 1486, contre sa volonté, la prévôté au chapitre de Saint-Vincent de Berne. Le gouvernement du Niedersimmental (Schaffnerei, châtellerie dès 1528) en administrait les possessions.
Au XVIe s., les Bäuerten convertirent leur économie autarcique en une économie d'exportation basée sur l'élevage ; ils importaient leurs céréales.
Après l'inauguration de la ligne de chemin de fer Spiez-Zweisimmen en 1902, la gare de Därstetten. et la station de Weissenburg devinrent les centres de gravité de la commune.
Dès 1980, les constructions se sont multipliées aux endroits bien exposés. Aujourd'hui, Därstetten, vit de l'élevage, de l'économie laitière, alpestre et forestière; la commune compte aussi de petites entreprises spécialisées dans le bâtiment, le travail du bois et les activités liées au tourisme.

Industrie agroalimentaire - la production de bière et de limonade

mis à jour le 01 mars 2004 Weissenburg Allemagne carte Wiszembork Pologne